Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Asinus asinum fricat

Asinus asinum fricat

Du douar de mon enfance, des images, elles remontent au ralenti comme dans un vieux film qui veux t'incruster dans la mémoire des souvenirs enfouis. Un avion pondant ses oeufs sur les flancs de Chréa. De la fumée montait dans le ciel quand l'oeuf s'écrasait,...

Lire la suite

je me suis trompé de chemin

je me suis trompé de chemin

Né en un jour d'hiver incertain d'une parturiente, le hameau dont la toponymie se perd chez Daïdalos en un labyrinthe de luttes, jy ai, à l'ombre du jasmin et de la treille, acquis les premiers rayons de soleil, le printemps revenu. Et "toute une suite...

Lire la suite

Asteraceae

Elle grandit et il ne faut pas trop attendre pour lui tordre le coup. Orpheline en son coin du jardin, elle attend les sucs gastriques pour en faire un bel étron, de ceux qui dans la beauté du vignoble, ornementait une interrogation enfantine. je lui...

Lire la suite

le diptérosodomite

Une coiffure sur calvitie précauce. Le geste inconscient d'un figaro qui s'ignore, lissant une cheveulure extensée, ornementée d'un discours où les idées fusent au rythme des "glou-glou". Une soirée lillienne, du nord, là où les trottoirs sont un patchwork....

Lire la suite

Le yoyo de sang

il faut décoaguler ce liquide qui bouche les petits oueds qui parcourent de leurs careses le corps. Une jeune tourterelle, nouvelle en sa fonction s'est approchée de moi, un dard à la main. j'ai offert un bras à la rencontre de sa poitrine épanouie. Une...

Lire la suite

La discesa,плез и гез

La discesa,плез и гез

Oui, quand les caillots montent vers les poumons et que la dyspné s'installe confortablement, une grande rigolade éclate dans les couloirs de la mémoire. Dans les couloirs des urgences, les tableaux ne sont point accrochés au plafond, une platitude blanchâtre...

Lire la suite

Saloperie de caillot

Il est allé se cacher dans les méandres du réseau pulmonaire, un peu comme s'il m'en voulait personnellement, faisant ainsi de mon ventilateur un objet de plus en plus haletant. l'interrogatoire fut long, tout aussi bien que les attentes, allongé sur...

Lire la suite

L'indic de Souk-Ahras

Un jour, sur le boulevard Didouche Mourad en Alger. je revenais de Ghardaïa et j'ai rencontré Tewfik. j'apprenais l'Italien avec un residus d'Assimil en 90 leçons, donc j'apprenais à rouler les "r" tout en parlant en français. c'était au temps du "soccorso...

Lire la suite

Magdouda ou la ruelle de la mémoire

Pour la petite histoire, de celle qui ne grandira jamais dans la mémoire, il y eut dans je ne sais plus quel desert, aux confins des regards, une lecture. Elle était douce et se foulardait la tête par vent de sable. Le khol cernait de son outre-mer son...

Lire la suite

Kountoum kama intoum

Vous fûtes ce que vous êtes Derrière la ruelle, dans la casbah, une colère convertie en révolte que d'aucuns qualifient de révolution. Un clin d'oeil voilé pour crédules. "Si le peuple désire la vie..." a dit le poète. Un vagabondage révolutiono-intelectuel...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>